L’agriculteur Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
lundi 4 septembre 2017 par matthius

L’agriculture est un métier qui arrive en premier, dans l’ordre alphabétique. C’est aussi le métier qui produit le plus de richesses nécessaires. L’agriculteur, s’il est aidé par les industries et les services, peut nourrir beaucoup de gens. Seulement, il vit à la campagne, alors que la campagne est moins dense de monde, donc plus dépensière pour les infrastructures. Ainsi l’agriculteur doit demander des infrastructures et des outils qui lui facilitent la vie. Seulement, lorsque l’argent est privé, ceux qui possèdent l’argent veulent le garder pour eux, pas pour les projets à long terme que sont l’agriculture et les industries. Donc la demande prioritaire de l’agriculteur, et de tout citoyen, est de rendre publique et de garder publique la monnaie. Seule une monnaie publique, avec certes des nouvelles technologies bien étudiées, peut permettre à l’agriculture de se développer. Avec une monnaie publique, un état-nation développe toutes les infrastructures nécessaires à l’agriculteur.

Il s’agit de favoriser l’économie de travail. À ce propos, il semble inconcevable qu’un agriculteur vende en même temps qu’il produise. Le maraîcher peut faire cela, mais près des villes. Seul le train associée à la monnaie publique permet de favoriser les campagnes et l’agriculture. Le train, c’est un seul moteur pour des tonnes de produits. Le rail et la sustentation magnétique sont les amis de l’agriculteur.

L’agriculteur doit posséder ses industries. Cela fait qu’il vend à bon prix tout en s’enrichissant. Il n’y a ainsi pas de perte à vouloir créer de nouveaux produits, qui sont les mieux faits par la nature.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 0

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS1 Industries

Creative Commons License